Michel2...la ferme

installé en bio dés 1980 (à 20 ans) sur 20ha, au début ça a été très dur économiquement mais aussi psychologiquement vu que on avait tout le monde contre nous, famille et voisins, le bio n’était pas encore à la mode à l’époque.
malgré tout on a tenu bon et maintenant quand on rachète les terres des voisins qui nous avaient mis « plus bas que terre » on se rend compte qu’on était dans le vrai vu que nos terres sans aucune restitutions minérales depuis 44 ans fonctionnent très bien malgré ce que les oiseaux de mauvais augure nous avaient promis, alors que celles qui viennent des voisins ont des taux d’humus catastrophiques et sont beaucoup plus sensibles que les nôtres aux conditions extrêmes (trop d’eau ou trop sec), on les remonte peu à peu mais il faut compter 15 à 20 ans pour les ramener au niveau des nôtres.
depuis le 1° janvier on est à la retraite mais on continue d’aider fils et belle fille qui ont repris et continuent dans la même optique que nous.
notre ferme a 80ha et fonctionne sans aucun engrais acheté depuis 1980
nous produisons des vaches allaitantes limousines et croisées, chez nous toutes les bêtes sont sans cornes génétiques, nous vendons quelques repros homozygotes
nous faisons aussi une trentaine de porcs/an
tout est vendu transformé sur les marchés en vente directe
on fait aussi un petit ha de légumes avec en projet une serre en verre photovoltaïque de 4200m2 photovoltaïque payée par un investisseur qui conserve la vente de l’électricité produite pendant 30 ans
concernant le photovoltaïque, mon fils a remis à neuf en bac acier les toitures de la stabu et des hangars à foin en y a fait installer 340kw crète de panneaux ce qui fait que notre ferme doit être « à énergie positive », pareil pour l’empreinte carbone, vu que nous n’utilisons pas d’engrais azotés et que nous épandons beaucoup de déchets verts, je suis sur que nous devons être dans le haut du tableau…

2 « J'aime »

Merci @michel.couderc pour votre présentation ! Vous transformez vous même ? D’où proviennent les déchets verts que vous épandez ? D’une déchèterie ? D’un jardinier ? Vous en mettez sur les 80ha ou moins ?
Concernant le photovoltaïque, c’est uniquement la partie serre verre qui dont la production d’électricité va à l’investisseur ou aussi l’électricité produite par les panneaux sur la stabu et des hangars ?

oui, nous transformons nous mêmes (et vendons aussi) toute notre production (viande, légumes, farine, jus de pomme…etc)
les déchets verts proviennent de la déchetterie de Bergerac (12km) et nous sont livrés gratuitement par semi remorques de 27t environ par ailleurs nous venons (livré aujourd’hui en kit!) de faire l’acquisition d’un broyeur de branches (bas de gamme) de 15cm, il y a aussi un ou 2 paysagistes qui nous livrent du broyat ou des tontes (ça leur évite d’avoir à payer la déchetterie!)
donc, il semble que je me sois mal exprimé, il y a 340kw crète qui ont été payés par mon fils (enfin sa banque dans un premier temps) et installés sur nos bâtiments d’élevage qui fonctionnent depuis 18 mois environ (avant l’augmentation des taux de crédit) et dont la production sert à payer la banque plus environ 6-7000€ de bénef /an tant qu’il y a du crédit à payer (14 ans maintenant) et il y aura la production de la serre photovoltaïque (environ 500kw crète) qui iront dans l’escarcelle de celui qui nous finance la serre (environ 1millon d’euros) pendant 30 ans, ensuite ce sera à mon fils (il sera prêt de la retraite à ce moment là) par ailleurs question ferti je produit du compost WW
LVH : Compost Walter Witte chez Michel Couderc By La Vache Heureuse (youtube.com)
Utilisation de compost en polyculture élevage bio, retour d’expérience de Michel Couderc (youtube.com)

compost WW dans lequel on incorpore un substrat carboné, en l’occurrence des déchets verts qui nous sont livrés gratos, comme je l’explique dans les vidéos le fait de gérer son fumier en compost WW permet de multiplier par 3 la quantité de compost à épandre pour un même cheptel par rapport à du compost traditionnel, c’est super important surtout quand comme chez nous c’est la principale source de fertilisation

donc pour la ferti, chez nous Zéro restitutions minérales, apport de compost WW pour les cultures exigeantes et déchets verts épandus sur prairies et luzerne pendant la canicule estivale pour remonter les taux d’humus sur le long terme
nous fondons de gros espoirs dans cette future serre de 4200m2 avec 2 (au moins) puits canadiens, ce qui est prévu c’est la moitié de la surface en légumes (une partie de ce qu’on fait actuellement dehors sera dedans et l’autre moitié sera consacrée à des essais disons « atypiques » puisque il est prévu 2/3 en bananiers et 1/3 en avocats
ai je bien répondu à vos questions?

Oui vous avez bien répondu à mes questions, merci !

on a fini hier de sortir tous les troupeaux et…déjà 5 génisses qui ont passé sous le fil et se promènent on ne sait où depuis hier soir ---->les joies de l’élevage

Il faut leur mettre une borne de localisation GPS :rofl:

Je cherche absolument des retours d’expérience de Paturage Tournant Dynamique avec barrière virtuelles !!!

on a récupéré les 5 veaux, ils avaient rejoint un autre de nos troupeaux, ils avaient couché la nuit dans le blé en herbe mais, bon c’était le notre, pas de dégâts chez les voisins pas de journée de perdue à « galoper les vaches » on s’en sort bien…
pâturage tournant dynamique, j’ai des copains qui font ça, mais avec du piquet kiwitech pas avec des barrières virtuelles
chez nous c’est bâtard entre pâturage tournant et rationné
ce beau soleil nous redonne le moral et au marché les gens vont acheter de la viande pour les barbecs, saucisses, chippos, merguez ça devrait y aller demain
aujourd’hui j’ai commencé à préparer une terre pour semer du maïs pop, l’idée serait de faire de l’épi broyé semi humide pour les vaches et laisser les cannes de maïs au sol comme on a fait pour le blé cette année, je vais y mettre une bonne dose de compost WW qui fera pour le maïs et pour le blé de derrière, je me souhaite qu’il soit aussi beau que cette année et ça va le faire, quasi sans travail du sol et avec du résultat que demande le peuple?
là j’ai un troupeau dans les noyers, ces noyers étaient à l’abandon pleins de ronces quand on a acheté la parcelle voilà 4-5 ans, depuis, tous les ans ils ont du compost et cette année j’ai forcé la dose (c’est facile vu que avec le compost WW on produit 3 fois plus de compost que avec la méthode tradi à quantité de fumier égale et en plus le compost est nettement plus efficace!!!), la fétuque non épiée fait 80cm on se trempe les pantalons quand on va agrandir le fil le matin, on aurait du y mettre les bêtes il y a un mois mais avec ce temps de flotte on ne pouvait pas sans tout défoncer, faut rester zen chaque année a ses avantages et ses inconvénients…

non, le mieux c’est qu’elles restent dans les parcs comme les autres , ça va le faire, c’est juste une erreur (j’espère!), elles ont appris le fil avec les mères mais depuis 5 mois les vaches étaient à la stabu et ne sortaient pas alors pour ces derniers sevrés ils avaient 3-4 mois quand ils sont rentrés à la stabu, il ont donc passé plus de temps en stabu que au pré, normal que il y ait quelques « couacs »

1 « J'aime »

tant mieux si vous avez pu les récupérer sans souci !

en ce moment, j’épand de compost WW pour le futur maïs mais on est en panne sur l’épandeur à fumier: un roulement, on a le roulement (12€) mais la cage du roulement avait pris aussi et ils ne l’avaient pas en stock, donc on attend…
pour s’occuper on vide la stabu, mais on risque d’être en rupture de déchets verts, c’est dommage mais c’est le lot de ceux qui travaillent avec des « fonctionnaires », il y a toujours quelque chose qui ne va pas, actuellement ils attendent une analyse et quand ils l’auront, même peut être avant, c’est à dire quand leurs plateformes seront encombrées, il faudra « vite, vite » les débarrasser alors qu’on attend les fines avec impatience depuis plus d’un mois, mais on ne peut rien dire vu qu’on ne paie pas, il faut prendre son mal en patience…
difficile quand on n’est pas trop patient et qu’on aime le travail bien fait…

premiers foins coupés pour enrubanner en majorité, pour la mise en route on a coupé environ 15ha



des copains venus voir ma culture orge-féverole, non ce n’est pas de nains c’est juste que les féveroles sont grandes


zéro ferti, sont joulies hein???

1 « J'aime »

on a commencé les foins: 18 boules de foin + 71 boules d’enrubanné
l’an dernier après le 1° enrubanné de céréales immatures enherbées on avait lancé de la graine de luzerne sur le chaume au « delimbe » sans grande conviction et finalement ça avait marché sur les 2ha d’essai, aussi cette année on va réessayer sur plus grand (6 ha environ) avec de la graine de luzerne fermière qu’on paie 1,50€/kg, on ne risque pas grand chose, pour que ça marche faut qu’il pleuve et que ça reste humide quelques jours le temps que ça lève, normalement à cette saison ça peut le faire et si ça ne le fait pas on n’a pas perdu trop de temps ni d’argent…

la luzerne est semée (5 à 8 minutes de travail/ha, qui dit mieux?) et le temps maussade et pluvieux est parfait pour la faire naître
en plus comme il semble que les limaces ont leurs habitudes alimentaires et que là, on ne les change pas (le chaume reste) il semble qu’elles respectent plutôt mieux la luzerne naissante que sur la terre nue----->à vérifier quand même, en tous cas sans traiter, l’an dernier ça s’est bien passé…

concernant les féveroles déjà grandes, avec cette pluie (autour de 50mm pour l’instant) il se peut qu’elles continuent à grandir et à faire des étages de fleurs, je vous tiendrai au courant…

1 « J'aime »

109 mm depuis qu’on a fait un peu d’enrubanné et de fourrage, les mouillères des prés pentus vont « donner » à fond, ça ne va pas être facile de faire les foins et on sera bien obligés d’y aller quand même si on ne veut pas récolter de la paille que les vaches ne mangeraient pas…
le maïs ne sort pas et la luzerne: bof, bof, ça me déprime…

aux dernières nouvelles le maïs est à resemer et la luzerne s’est toute faite bouffer par les limaces, on présume----->bref, tout faux
pour le maïs ce sera un coup de rototiller et on resème…quand on pourra, c’est à dire pas de suite, on vient de prendre 25mm cette nuit alors que ça commençait « à peine » à sécher un peu
on a resemé 1ha de luzerne au delimbe, en fait ce qui nous restait en semence sans grand espoir, les mêmes causes devant produire les mêmes effets et 3ha de sorgho piper « fermier » d’un voisin qui en avait moissonné (à 1€/kg) on ne risque pas grand chose, peut être que le sorgho se fera moins bouffer—>réponse dans 3 semaines, ce qui est sur c’est qu’il y a la pluie suffisante pour le faire naître et que les oiseaux n’ont pas eu le temps de le bouffer…reste le souci de limaces…

comme les enfants qui grandissent quand les vieux se tassent, la féverole a encore grandi mais le vieux est bien debout dedans…

1 « J'aime »

actuellement à certains endroits la vesce-avoine se roule, si seulement c’était vrai que la pluie s’arrête vendredi ce serait bien, se rappeler que « le beau temps pour un paysan c’est un temps qui ne dure pas trop longtemps », là on aurait un mois de sec avec de la pluie derrière, ce serait bien, ce serait chouette…mais toutes les météos ne disent pas la même chose et quand c’est comme ça, c’est peu fiable…